Aux racines…

La musique sacrée noire américaine est l’expression originale d’une culture marquée par l’histoire.

Déracinés, contraints d’abandonner leurs anciennes croyances, les noirs américains trouvent en la foi chrétienne et dans les cantiques de ses maîtres une source d’inspiration et un mode d’expression unique. Le Gospel et son ancêtre le Negro Spiritual sont le fruit de ce mariage hors du commun.

Le terme Gospel venant de « God / Spell » signifie la parole de Dieu ou l’Evangile et fait référence aux chants interprétés dans les églises afro américaines. Le Negro Spiritual fait exclusivement référence à l’Ancien Testament.

C’est au fil de l’histoire que va se forger cette culture musicale et religieuse dont la beauté naturelle et la force expressive permettra sa diffusion dans le monde entier.

Le Negro-spiritual apparaît au 18eme siècle en Amérique, où se développe à grande échelle la traite des noirs. Les esclaves désirent s’évangéliser. Grâce au mouvement du Grand Réveil religieux, dont le but premier était la simplification de la liturgie, et une plus grande accessibilité des textes et chants sacrés, les noirs américains se sentent de plus en plus concernés par l’expression de leur foi et se mettent à fréquenter de plus en plus les offices religieux des églises blanches qui pratiquent la ségrégation raciale. Durant cette période difficile, les esclaves noirs se sont identifiés aux hébreux captifs en Egypte. C’est une des raisons pour lesquelles on retrouve des thèmes et personnages de l’Ancien Testament. La libération du peuple d’Israël est vécue de manière concrète, la terre promise est, pour les Noirs opprimés, le Canada où l’esclavage n’est pas autorisé. Les chants negro-spiritual présentent une parenté mélodique et rythmique avec les chants d’Afrique occidentale. La diffusion des Negro spiritual et sa reconnaissance universelle seront grandement facilitées, au lendemain de la Guerre Civile (1861/1865) par la fondation des premiers établissements universitaires noirs tels que Hampton en Virginie, ou de Fisk à Nashville dans le Tennessee. Des ensembles vocaux se forment et seront les premiers à ‘exporter’ ces chants à travers le monde.

Au début du 20ème siècle, le terme de spiritual se trouve supplanté par celui de gospel, expression commerciale du spiritual moderne. Le gospel song est un chant religieux dérivé de l’Evangile, interprété dans la tradition afro-américaine dont la première apparition date de 1870. Le gospel trouve son origine dans les chants religieux et dans les mélodies de la musique populaire. Il fait exclusivement référence au Nouveau Testament. Au cours du 20ème siècle, gospel et negro-spiritual donnent naissance au Blues, Rythm and Blues et la Soul.